L’Anafé a 20 ans

Politis  • 4 novembre 2010
Partager :

L’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers souffle ses 20 bougies. Dans les années 1980, les États européens développent des mesures destinées à lutter contre l’immigration irrégulière. En France, des milliers d’étrangers ignorants de la réglementation se voient maintenus en « zone d’attente ». Aucun texte légal n’autorise alors cette forme de détention provisoire. Témoins de situations humaines tragiques, plusieurs syndicats de professionnels du transport aérien prennent contact en 1988 avec des organisations de défense des droits de l’homme. Un groupe informel se développe autour d’actions communes. En 1989, il commence à se structurer et devient l’Anafé. Ses buts : assurer une présence auprès des étrangers non-admis ou en attente d’une décision d’admission, et exercer une pression auprès des pouvoirs publics afin de faire respecter le droit français et les conventions internationales. Deux missions plus que jamais d’actualité.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don