Le pessimisme des experts en énergie

L’édition 2010 des prospectives annuelles de l’Agence internationale de l’énergie, qui font autorité, ne nourrit guère d’illusions sur la possibilité de limiter le réchauffement planétaire à 2 °C.

Patrick Piro  • 25 novembre 2010 abonné·es

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a mis les pieds dans le plat. À trois semaines de Cancún, son rapport annuel, World Energy Outlook 2010 , dresse un tableau franc du défi climatique actuel : il

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes