La moustache de gauche de José Bové

Pauline Graulle  • 23 décembre 2010 abonné·es

En 2007, il y eut au moins un candidat à ne pas y penser « en se rasant »  : José Bové, leader de la Confédération paysanne, fut bien inspiré de ne pas se séparer de sa célèbre toison labiale.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Le corps en politique
Temps de lecture : 2 minutes