Trois générations de victimes

André Bouny consacre un livre accablant aux victimes de la guerre chimique américaine. Jacques Perrin et Éric Deroo, quant à eux, ont construit avec « l’Empire du milieu du Sud » un documentaire pudique.

« Cette fille de 24 ans vit allongée sur son lit de planches depuis sa naissance. Paralysée, elle est aveugle, sourde et muette. Elle grogne. À ses côtés vit un petit corps lesté d’une énorme tête. C’est son frère. Il gémit. Ses membres minuscules bougent autour de cette tête démesurée qu’il ne peut ni soulever ni tourner. La mère n’en peut plus. » Le remarquable livre d’André Bouny, Apocalypse Vietnam : Agent Orange 1 constitue un événement majeur parce qu’il est l’aboutissement d’un travail précis de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents