La poudrière algérienne

Les émeutes se propagent dans toutes les grandes villes en réaction à la hausse vertigineuse des prix des produits de première nécessité. Le gouvernement oscille entre mépris et tentatives d’apaisement.

Meriem Laribi  • 27 janvier 2011 abonné·es

Capitale quadrillée, manifestants arrêtés… La tension monte en Algérie. En une semaine, 8 personnes ont tenté de s’immoler par le feu (2 sont décédées le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 2 minutes