L’impossibilité de l’amour

« Hiver », de Zinnie Harris, met en scène un étrange huis clos familial.

Àla tête de la Comédie de l’Est, à Colmar, depuis 2008, Guy-Pierre Couleau poursuit là-bas le travail rigoureux et sans esbroufe qu’il menait auparavant avec sa compagnie indépendante. Fasciné par le théâtre anglo-saxon, il a mis en scène Hiver , de la Britannique Zinnie Harris, qui se joue actuellement à Paris. Étrange et belle pièce, aussi énigmatique que limpide ! Une mère et un enfant sont au cœur de l’action. Rien de plus simple qu’une mère et son enfant. Mais l’enfant est un garçon de remplacement,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents