« LGBT » au travail : le statu quo, ou presque

La fédération l'Autre cercle rendait public aujourd'hui son enquête sur la condition des lesbiennes, gays, bi et trans au travail.

Dans une salle du luxueux hôtel Lutecia, à Paris. Attablés devant des viennoiseries, les invités de la fédération l'Autre cercle, journalistes et représentants d'entreprises, notent consciencieusement les conclusions de l'enquête menée en 2010 sur les conditions de travail et le ressenti des homosexuels et transexuels dans leur vie professionnelle. Premier constat, depuis l'enquête menée en 2006 sur la même question, la situation a peu évoluée. Environ 20 % des « lesbiennes, gays, bi et trans » (LGBT) se…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents