Violences en marge du FSM : l'autre visage du Sénégal

Journaliste en formation et contributrice du blog de Politis.fr sur le Forum social de Dakar, Céline Trégon a été victime, avec beaucoup d'autres, d'une interpellation musclée dans la capitale sénégalaise le 8 février. Témoignage.

C’est à la marge du Forum social mondial que l’Etat sénégalais montre son vrai visage, celui de la violence gratuite et intolérable. Les opposants au régime du « maître Abdoulaye Wade » n’ont pas leur place en terre sénégalaise. Ou seulement entourés de murs épais et de militaires féroces. Tout commence par une volonté commune de la société civile de protester contre les conditions de détention lamentables dans les prisons sénégalaises. Appelée par des anonymes du FSM, auxquels se sont rajoutés des membres…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents