Les coulisses de la ville

À découvrir au festival Banlieues bleues, Trombone Shorty marie le jazz New Orleans avec des sons funk-rock emballants.

Ingrid Merckx  • 17 mars 2011 abonné·es

Backatown. C’est le titre de son premier album sorti sur une major [^2]. Plus qu’un programme, une déclaration, car Backatown est une zone de la Nouvelle-Orléans où Trombone Shorty, Troy Andrews de son vrai nom, est né il y a vingt-quatre ans, et qui comprend le quartier Treme, centre de la culture afro-américaine locale.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes