Les maladies de la langue

Journaliste à France Inter, Frédéric Pommier signe une chronique hebdomadaire sur les facilités de langage dans les médias. Il en a tiré un ouvrage subtil.

Jean-Claude Renard  • 3 mars 2011 abonné·es
Les maladies de la langue

C’est agaçant à la fin (et même au début), ces maladresses. Cette habitude de dire « un espèce de » au lieu d’ « une espèce » , de fourrer un subjonctif au cul d’un « après que » quand, par définition, le subjonctif est un irréel du présent, forcément hors-jeu dans l’après. Agaçant aussi de glisser l’échappatoire dans le masculin plutôt que dans le féminin. Une et non pas un. Irritante, l’expression redondante « voire même » . Sur un autre mode, redresseur de torts et de balourdises, Frédéric Pommier, journaliste à France Inter, égrène précisément le bastringue du bavardage. Le toutim mal à propos. Chaque vendredi,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 6 minutes