Verts contre rouge

En refusant de se désister pour le candidat de gauche arrivé en tête, les écologistes mettent le feu à la gauche.

La photo de famille était jolie. Incomplète certes, mais par contraste avec une droite défaite et divisée, Martine Aubry, Cécile Duflot et Pierre Laurent, leaders respectifs du PS, d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) et du PCF, avaient tenu, dès dimanche soir, à appeler ensemble au rassemblement de la gauche pour le deuxième tour des élections cantonales, depuis une péniche. Un rassemblement pour « amplifier » ce qu’ils estiment être une victoire de la gauche et, surtout, contre le Front national. Dans cet…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.