« Il faut suivre de près l’Arabie Saoudite »

Élisabeth Longuenesse, sociologue en poste à Beyrouth, dresse un panorama des révolutions arabes et analyse leurs retombées sur la vie politique libanaise et sur le conflit israélo-palestinien.

Olivier Doubre  • 21 avril 2011 abonné·es
« Il faut suivre de près l’Arabie Saoudite »
© Élisabeth Longuenesse est directrice du département des études contemporaines de l’Institut français du Proche-Orient à Beyrouth. Photo : AFP / Guez, Haidar

Politis : Nous sommes ici à Beyrouth, dans l’un des bâtiments de la Mission culturelle française. Avant de parler des révolutions arabes, évoquons le Liban. La société porte-t-elle encore des traces de la guerre civile ?

Élisabeth Longuenesse : Cette mé­moire est toujours vive au Liban, toutes communautés confondues [^2]. Les traces physiques de la guerre, qui a duré globalement de 1975 à 1990 (avec des périodes d’accalmie), sont encore nombreuses, même si la reconstruction a été rapide dans certains cas. Mais il s’est passé beaucoup de choses depuis : le retrait des Israéliens du Liban-Sud, en 2000, l’assassinat de Rafic Hariri en février 2005, suivi par le retrait des Syriens, et surtout la terrible guerre entre Israël et le Hezbollah durant l’été 2006.

Il y a toujours un fort clivage communautaire, mais les enjeux politiques ne sont plus les mêmes que pendant la guerre civile. D’abord, la situation des Palestiniens a changé : l’OLP n’est plus là pour les protéger, leurs

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 9 minutes

Pour aller plus loin…

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »
Résistance • 25 janvier 2023 abonné·es

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »

Deux ans après le coup d’État militaire, le mouvement de résistance pro-démocratie ne fléchit pas. Cependant, l’issue de sa lutte dépend du renforcement des soutiens extérieurs, jusque-là timides.
Par Patrick Piro
« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »
Entretien • 4 janvier 2023 abonné·es

« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »

Le chercheur béninois Francis Laloupo étudie depuis longtemps les enjeux géopolitiques de l’Afrique et les conflits qui y émergent, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Cette région connaît aujourd’hui des soubresauts qui contrecarrent ses avancées vers la démocratie. L’ex-colonisateur français en porte une responsabilité non négligeable, estime le chercheur.
Par Patrick Piro
Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni
Monde • 14 décembre 2022 abonné·es

Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni

Depuis l’élection du gouvernement d’extrême droite en Italie, les mouvements pro-vie et anti-genre prennent de l’ampleur et s’emploient à infléchir la législation dans le sens de leurs combats.
Par Irene Fodaro
De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens
Répression • 9 décembre 2022 abonné·es

De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens

Accusés de tous les maux par Ankara et par Téhéran, les partis d’opposition et les groupes rebelles kurdes vivent des heures très difficiles en Irak et en Syrie. Si la « communauté internationale » ne cache pas sa préoccupation, personne ne semble en mesure de mettre fin à un cycle devenu infernal. Décryptage.
Par Laurent Perpigna Iban