La Françafrique aujourd’hui …

… comme hier. Retour sur une complicité de génocide.

Bernard Langlois  • 12 avril 2011
Partager :

Les récents engagements de l’armée française en Afrique (Libye,Côte d’Ivoire), sur ordre de son chef et sans la moindre consultation des élus de la République, dit assez que la France de Sarkozy n’a nullement l’intention de rompre avec près de deux siècles — depuis l’éventail du Dey d’Alger

Illustration - La Françafrique aujourd'hui …

et la casquette du père Bugeaud : [^2] —, de conquêtes et de domination coloniales.

Certes, les formes ont changé. On sait aujourd’hui habiller nos expéditions guerrières de costumes humanitaires et l’on prend soin d’avoir en poche un mandat de l’ONU qui témoigne de la pureté de nos intentions.

L’Afrique, du Nord au Sud, — les Africains —, ont payé si cher l’intérêt civilisateur à eux porté à coups de sabres et de goupillons (oui, je sais, il eut aussi des écoles, des hôpitaux, des routes … C’est bien le moins !) par la glorieuse patrie des Droits de l’homme ; ils ont connu tant de violences, de massacres, d’humiliations, toujours minimisés, voire carrément cachés au peuple français (et pourtant commis en son nom) ; le continent a été si systématiquement pillé de ses richesses, et continue de l’être sans vergogne : qu’on voit mal comment nous, les citoyens de ce pays prédateur qui est le nôtre, pourrions jamais acquitter une dette à eux due qui excède largement celle de nos finances publiques (la seule qui préoccupe l’oligarchie régnante.)

Comme le couple Afrique et France — la Françafrique [^3] — connaît ces temps-ci un fort regain d’actualité, et à l’appui du cri du cœur de Bamba Gueye Lindor, je voudrais attirer aussi votre attention sur ce génocide trop vite passé par pertes et profits et qui n’est pourtant pas si vieux : je veux parler du génocide du Rwanda,

Illustration - La Françafrique aujourd'hui …

dont on vient de « fêter » (!) le 17 ème anniversaire, et dans lequel notre pays, pour d’inavouables raisons géopolitiques, porte de lourdes responsabilités. La France de Mitterrand, bien sûr, et de Papamadit ; mais aussi celle de Chirac, de Balladur, de Villepin, de Sarkozy et de Juppé : droite et gauche (françaises) ont également trempé dans cette sorte de Saint-Barthélemy africaine qui a fait sans doute près d’un million de morts …

C’est pourquoi — et bien que je n’aime pas qu’on focalise, certains obsessionnellement, sur un homme en particulier (Hubert Védrine en l’occurrence, méritant certes son nom sur la liste, mais pas plus que beaucoup d’autres) —, je vous invite à regarder cette vidéo déjà ancienne, trois ans, (il vous faut un peu de temps, mais ça en vaut la peine), puis à rendre visite au site militant du collectif qui l’a conçue et la diffuse, et qui offre le plus de sources (livres, tracts, vidéos, liens) sur cette tragédie rwandaise, qui est loin d’être encore sortie de l’Histoire.

[^2]: un beau salopard : « J’entrerai dans vos montagnes; je brûlerai vos villages et vos moissons; je couperai vos arbres fruitiers, et alors ne vous en prenez qu’à vous seuls. » (Discours à la Chambre.)

[^3]: selon l’expression popularisée par François-Xavier Verschave et Survie.

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 3 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don