Fait divers ou faux réel

De Tony Meilhon à Xavier Dupont de Ligonnès.
Quand les médias,
et parfois le politique, jouent avec le sensationnel.

Jean-Claude Renard  • 5 mai 2011 abonné·es
Fait divers ou faux réel

Chassez le naturel, il revient au galop. Air connu. Et avec l’affaire d’une famille nantaise exécutée par balles, retrouvée façon puzzle enfouie sous une terrasse, un père en cavale, une double vie en pointillé, ça n’a pas loupé. Dans la foulée, parce qu’un fait divers en entraîne un autre dans les titres, un jeune homme de 20 ans abattu dans les Vosges, un gourou septuagénaire et sa compagne mis en examen pour viols ou un autre meurtre à Colmar ont rempli les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 5 minutes