La racaille, à nettoyer au Kärcher

Olivier Doubre  • 12 mai 2011 abonné·es

La « racaille » constitue la cible fondatrice du sakozysme. La catégorie paraît floue. Mais à l’évocation du mot « racaille », qui se confond désormais avec la figure du « jeune de banlieue », chacun comprend parfaitement de qui l’on parle. Ils étaient autrefois qualifiés

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Les boucs émissaires de Sarkozy
Temps de lecture : 3 minutes