De très bonne humeur

Sébastien Fontenelle  • 23 juin 2011 abonné·es

Je me suis dit, mon gars, maintenant, faut que t’arrêtes 
pour de bon.


De fumer.


La dernière fois, j’ai tenu huit mois, et j’ai pris que cinquante-neuf kilos. Au soixantième, forcément, j’ai arrêté d’arrêter, en me disant que j’aurais dû mieux préparer le truc -- et ne pas remplacer chaque cigarette par un litre et demi d’un réputé soda yankee, par exemple.
Cette fois-ci, j’ai commencé par m’acheter ce qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes