Israël, l’aveuglement

Alors que les révolutions arabes font souffler un vent de liberté, la politique d’Israël se durçit. Faute d’alternative, la société israélienne semble de plus en plus autiste. Heureusement, de jeunes militants israéliens et palestiniens veulent vraiment la paix.

Denis Sieffert  • 21 juillet 2011
Partager :
Israël, l’aveuglement
© Photo : Vue aérienne du mur qui sépare le village arabe israélien de Baqaa et le village palestinien de Nazlat Issa, février 2004. Kahana / AFP

«Le monde bouge, pas Israël» . C’est ce que nous écrivions récemment. Comme en témoigne le reportage de Dominique Vidal et Michel Warschawski, la formule est toujours d’actualité : malgré les révolutions arabes, malgré l’offensive diplomatique de l’Autorité palestinienne pour la reconnaissance d’un État, en septembre à l’ONU, malgré la dégradation de l’image d’Israël dans l’opinion internationale, l’alliance d’extrême droite au pouvoir campe sur ses positions. Ou, plus exactement, n’en finit pas d’essayer de gagner du temps pour étendre une entreprise coloniale à laquelle elle n’a jamais renoncé. Israël est aveugle à la marche du monde. Israël s’enferme dans une logique d’affrontement. Israël s’isole. Et, à moyen terme, Israël marche à sa perte.

Pourtant, si le constat est exact pour les dirigeants militaro-politiques et, hélas, pour une large partie des élites intellectuelles, il n’est pas juste pour certaines franges de la société. Comme le souligne l’article de Michel Warschawski (p. 24). La confirmation de ce mouvement encore minoritaire est venue le 15 juillet avec la manifestation « pour l’indépendance de la Palestine », qui a réuni plusieurs milliers de personnes à Jérusalem-Est, de la porte de Jaffa de la vieille ville au quartier arabe de Sheikh Jarrah, théâtre d’une politique d’expulsion des familles palestiniennes au profit des colons juifs. La manifestation, qui mêlait Israéliens et Palestiniens, en appelait à la solidarité à l’approche de la demande d’adhésion d’un État palestinien à l’ONU. Lueur d’espoir.

Publié dans le dossier
Israël, l'aveuglement
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don