Là, non

Sébastien Fontenelle  • 28 juillet 2011 abonné·es

Généralement, t’auras notu : dès que des bombes explosent dans des cités d’Occident -- fût-ce dans l’été, fût-ce, comme à London en 2005 (56 morts, plein de blessé(e)s), dans le chaud de juillet, quand le Franz-Olivier va pour transhumer vers ses vacances --, t’as branle-bas de war on terror chez

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes