Notre-Dame-des-Landes, le nouveau Larzac

La lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, s’est muée en cause nationale. Les collectivités locales tenues par le PS ont accepté de prêter 115 millions d’euros au concessionnaire Vinci. Les écologistes et presque toute la gauche s’opposent au maire PS de Nantes Jean-Marc Ayrault.

Patrick Piro  et  Noëlle Guillon  • 14 juillet 2011 abonné·es
Notre-Dame-des-Landes, le nouveau Larzac
© Photo : AFP / Frank Perry, Evrard

Toute la semaine il a plu, et les organisateurs ont scruté les nuages pour y lire un oracle. Après des années de lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, prévu à 30 kilomètres de Nantes, une certaine lassitude guette les militants. La concession d’exploitation a été attribuée en décembre dernier à Vinci, géant du BTP, et pour 55 ans : l’adversaire avance.


Et puis la pluie a eu le bon goût de s’arrêter la veille du rassemblement, qui s’est tenu le week-end dernier. Mais aurait-elle empêché le déferlement des visiteurs sur les prés de La Noë verte, mis à disposition par un agriculteur rallié à la lutte ? Les six chapiteaux où se tiennent les débats ne désemplissent pas. Combattants de la première heure, étudiants fraîchement libérés de leurs examens, convois familiaux, la coordination des associations opposées à l’aéroport a recensé près de 15 000 passages pour son rassemblement annuel (voir ci-dessous).

« Et nous serons des milliers à barrer le passage aux bulldozers s’il le faut », clame, galvanisé, Jonathan Guillaume, de l’association Breizhistance.
 « La mobilisation a dépassé cette année toutes nos espérances, reconnaît Julien Durand, porte-parole de l’Association citoyenne des populations concernées par le projet d’aéroport (Acipa). Et avec une envie de gagner qui a coalisé -- c’est nouveau -- les partis politiques opposés, du NPA au Modem. »


José Bové, venu haranguer les troupes, rappelle « qu’un mouvement est né sur le Larzac

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Un milliard de crève-la-faim
Temps de lecture : 7 minutes