Soizic et David, heureux à Quéménès

Un jeune couple a relancé l’agriculture et l’élevage sur 26 hectares perdus au milieu du parc marin de la mer d’Iroise. Et propose également des chambres d’hôtes.

Depuis quelques années, le Conservatoire du littoral est propriétaire de l’île de Quéménès : 26 hectares au cœur du parc marin de la mer d’Iroise, sur la route maritime de Molène et d’Ouessant. L’île est déserte depuis le départ du dernier agriculteur il y a une dizaine d’années. Un jeune couple, David et Soizic, a été choisi en 2007 pour y relancer culture et élevage. « Nous avons décidé , explique Soizic, d’être énergétiquement autonomes, grâce à une éolienne et à des panneaux solaires. Pour l’eau, nous…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.