Français, langue vibrante

Les Francophonies
en Limousin aiment
le verbe dans tous ses idiomes et ses états.
En dépit des difficultés.

Gilles Costaz  • 29 septembre 2011 abonné·es
Français, langue vibrante
© **Les Francophonies en Limousin* ,* Limoges, 
05 55 33 63 68, jusqu’au 8 octobre. Photo : Julien Kraemer

Hier, s’est ouvert à Limoges et dans la région le festival Les Francophonies en Limousin. Ce rendez-vous a une longue histoire. On y a vu s’affirmer de grandes troupes et de grands auteurs, comme le Congolais Sony Labou Tansi ou les Québécois Robert Lepage et Wajdi Mouawad, débarqués là en un temps où ils étaient complètement inconnus. Il y a eu des débats passionnés. Il y a eu des incompréhensions : certaines années, les artistes des pays riches ne comprenaient rien aux spectacles des pays pauvres, et vice-versa. Ça palabrait et ça se querellait !


Les premières années

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 6 minutes