Honneur aux princes de l’image

Des révolutions arabes
aux prisons africaines,
le festival Visa pour l’image rend hommage à ceux
qui témoignent sans limites et sans conditions.

Jean-Claude Renard  • 8 septembre 2011 abonné·es
Honneur aux princes de l’image
© **Visa pour l’image,** Perpignan, jusqu’au 11 septembre (16 septembre pour les scolaires). Entrée libre. Photo : Catalina Martin-Chico

La Tunisie, l’Égypte, la Libye, le Yémen… Si chaque année, en prise avec l’actualité, le festival se veut le reflet des soubresauts du monde, cette 23e édition a eu la matière dense. Et tragique. En rappelant d’emblée la disparition récente de photojournalistes : Lucas Dolega, Chris Hondros, Tim Hetherington, Anton Hammerl. C’est que

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 4 minutes