Frédéric Taddeï : « L’animateur crée la liberté d’expression »

Un mois après sa rentrée, Frédéric Taddeï livre son regard sur la télévision, ses partis pris et ses ambitions.

Vous aviez lancé le magazine Maintenant, en 1990. De quoi s’agissait-il ? C’était le premier mensuel entièrement thématique. En 1990, je n’avais jamais encore travaillé de ma vie. Il fallait bien que je fasse quelque chose. N’ayant ni expérience dans la presse et ne connaissant personne, j’ai créé moi-même le magazine. C’était, en mai 1990, un moment très particulier, où les grandes figures de la méchanceté, les régimes communistes, mais aussi beaucoup de dictateurs, de tyrans qui avaient occupé la scène…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents