L’internationale indignée

Le mouvement des «indignés» se répand dans les métropoles.

Partis du Portugal et d’Espagne il y a plusieurs mois, les « Indignados » ont essaimé à travers le monde et sont désormais un mouvement – sans leader ni organisation proprement dite – international. Ils en ont donné la preuve samedi dernier à travers le monde et les rues des grandes métropoles : Rome, Bruxelles, Madrid, Lisbonne, Athènes, Francfort, Londres, Chicago, Montréal, Toronto, Ottawa, Amsterdam, Zurich, Genève, Mexico, Santiago du Chili, Hong-Kong, Tokyo, Lima, Miami, Sarajevo, Sidney et, bien…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.