Dossier : Qui défend encore la retraite à 60 ans ?

Ce qu’en disent les candidats

Pour Nicolas Sarkozy, le sacrifice des retraites est indispensable pour conserver un triple A. Du côté de François Hollande, on le formule autrement, mais ça risque bien de revenir au même...

Il y a un an, Nicolas Sarkozy promulguait sa réforme des retraites. En dépit de l’hostilité d’une majorité de Français. Et contre sa promesse de campagne de maintenir « le droit à la retraite à 60 ans » . La faute à la crise, expliqua-t-il : en relançant le chômage, elle avait fait baisser les cotisations sociales, et les déficits des régimes de retraite attendus par les experts à l’horizon 2030 étaient déjà atteints en 2010. La réforme visait à préserver le principe de la répartition ainsi que le niveau…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.