La censure, signe des temps

Une exposition au Centre Pompidou revient sur les rapports entre éditeurs et pouvoir politique depuis l’après-guerre.

Olivier Doubre  • 24 novembre 2011 abonné·es

Flaubert, Sade, Nabokov, Henri Alleg, François Maspero, Jean-Jacques Pauvert, Jérôme Lindon, Jacques Laurent, le général Aussaresses, Régine Desforges… Qu’ont donc en commun ces auteurs et ces éditeurs ? D’avoir été poursuivis pour « outrage aux bonnes mœurs », d’avoir publié des ouvrages saisis pour « atteinte à la sûreté de l’État », d’avoir été condamnés pour « incitation à la haine raciale », « injure au chef de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 4 minutes