Putsching balls

Si je devais me trouver un métier, là, tout de suite – et si j’avais le choix entre, disons, militaire et capitaliste –, j’opterais sans la moindre hésitation pour la solution numéro deux, vu que force est de constater : si tu fais capitaliste, tu disposes de facilités que t’as beaucoup moins si tu fais militaire. Et je ne parle pas seulement ici du fait que la rémunération n’est pas du tout la même, et que dans un cas tu dois le plus souvent te contenter d’une solde barémisée, alors que dans l’autre,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.