Chick Corea et Stefano Bollani : doigtés complices

Non pas duel mais symbiose entre Chick Corea et Stefano Bollani, à Orvieto, en Italie. Exceptionnel.

Rencontre au sommet pianistique : Chick Corea et Stefano Bollani croisent leurs « digitalités » superbes et nous donnent à entendre un live au Teatro Mancinelli (Orvieto, Italie) qui restera certainement dans la mémoire du jazz. Le duo de pianistes, s’il peut paraître un exercice étrange au premier abord, voire un brin barbare, n’en est pas moins un sous-genre à part entière que la gent jazziste affectionne depuis bien longtemps. Deux principaux écueils menacent pourtant cette formation minimaliste : la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

« Nous appelons Emmanuel Macron à rejeter toutes négociations commerciales avec Donald Trump »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents