Égypte : les islamistes divisés

Les Frères musulmans arrivent en tête de la première tranche des élections législatives, suivis par les salafistes.

C’est sans surprise qu’au terme de la première phase des élections législatives en Égypte (taux de participation de 62 %), le Parti liberté et justice (PLJ), dominé par les Frères musulmans, arrive en tête avec 36,6 % des voix. Beaucoup plus inattendu en revanche est le score des salafistes et de leur parti Al-Nour. Avec 24,3 %, ils se placent en seconde position, loin devant le Bloc égyptien, coalition de partis libéraux et laïcs, qui plafonne à 13,3 %. Ce vote, historique après des décennies d’un régime…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.