Europe : « Un traité visant la défaite des salariés »

Le futur traité européen, décidé sous la pression des agences de notation, défie toutes les règles démocratiques. Explications de l’économiste Nicolas Béniès.

Le Conseil européen du 9 décembre a validé les contours d’un nouveau traité, avec l’introduction au niveau constitutionnel d’une règle d’or censée garantir le vote d’un budget public équilibré. Ce texte reprend un projet de règlement de la Commission européenne du 23 novembre. Le principe d’une règle d’or « renforcée » d’équilibre budgétaire harmonisée au niveau européen figurait déjà dans les conclusions du sommet européen du 26 octobre, et le traité de Maastricht consacré aux déficits excessifs posait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents