La France enferme toujours plus

Le rapport collectif de plusieurs associations fait état de l’aggravation des conditions d’enfermement dans les centres de rétention administrative, pour un nombre croissant d’étrangers.

Ingrid Merckx  • 22 décembre 2011 abonné·es

En métropole, 41 % des étrangers qui sont passés en 2010 par un centre de rétention administrative (CRA) ont finalement été expulsés. Cela signifie que 59 % des retenus ont échappé à une mesure d’éloignement (dont 29 % parce que leur placement était contraire au droit) et que leur enfermement était donc particulièrement abusif. Au-delà de la remise en cause des CRA, combat que poursuivent certaines associations, dont la Cimade, historiquement mandatée dans les centres, c’est la banalisation de la rétention que les défenseurs des migrants dénoncent aujourd’hui. La politique du chiffre ou « l’obsession statistique » a plus que doublé

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes