Dossier : Jeunes dangereux ou en danger ?

Laurent Mucchielli : « Punir plus vite et plus tôt »

Non, la violence des jeunes n’est pas en augmentation, et les politiques sécuritaires produisent de la délinquance alors qu’elles prétendent la combattre. En réalité, la justice a surtout besoin de moyens.

Fondateur de l’Observatoire régional de la délinquance en Paca, Laurent Mucchielli publie un essai qui analyse la construction politique de la violence. Sur fond d’instrumentalisation des chiffres de la délinquance, les mineurs sont les premières cibles d’une machine pénale qui frappe d’abord les immigrés et les pauvres. Les Français ont-ils peur des jeunes ? Laurent Mucchielli: Les jeunes font partie des trois grandes figures de dangerosité, avec les étrangers et les fous. C’est la loi universelle des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents