Palestine : « Nos institutions sont prêtes »

Rencontre à Ramallah avec Ghassan Al-Khatib, porte-parole de l’Autorité palestinienne, qui évoque la stratégie palestinienne après l’offensive à l’ONU.

Avec le blocage des négociations résultant du refus israélien de geler la colonisation, l’Autorité palestinienne a changé de stratégie depuis quelques mois. Jeudi 8 décembre, nous avons rencontré à Ramallah le porte-parole de celle-ci, Ghassan Al-Khatib, qui fait le pari d’un engagement plus grand de la communauté internationale, dans l’avenir, en faveur d’un État palestinien indépendant. Quelle est votre nouvelle stratégie ? Ghassan Al-Khatib : Nous suivons trois pistes. Celle de la reconnaissance par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents