Annick Coupé : « L’intellectuel collectif »

Alors secrétaire générale de SUD-PTT, Annick Coupé avait rencontré Pierre Bourdieu pendant les grèves de 1995 et l’a côtoyé ensuite de nombreuses fois dans des réunions militantes.

Christophe Kantcheff  • 19 janvier 2012 abonné·es

Actuellement porte-parole de l’Union syndicale Solidaires, Annick Coupé revient sur la manière dont Pierre Bourdieu a collaboré avec le mouvement social dans les années 1995-2000. Un apport qui manque cruellement aujourd’hui.

Quelles sont les circonstances exactes de votre rencontre avec Pierre Bourdieu ?

Annick Coupé : Je l’ai rencontré pendant les grèves de novembre-décembre 1995, lors d’un meeting dans une salle près de la gare de Lyon. Représentante de SUD-PTT, j’étais là pour intervenir, tout comme lui, au titre de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Boudieu, le savant et le politique
Temps de lecture : 5 minutes