Joueurs à buts lucratifs

Cette année, le mercato hivernal est plus que jamais l’occasion de toutes les aberrations du foot-business.

La période des transferts vaut toujours son pesant d’or. Plus encore cette saison, avec l’arrivée des milliardaires du Qatar à la tête du PSG. Le club s’est offert un nouvel entraîneur, une pointure internationale, Carlo Ancelotti, pour 6 millions d’euros annuels. En même temps, David Beckham est annoncé pour un salaire annuel de 4,5 millions d’euros. Ce n’est pas une affaire sportive mais économique ; on frappe déjà des milliers de maillots à son nom. Balle peau, le joueur préfère rester en Californie.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.