Marché aux profs ?

Politis  • 19 janvier 2012
Partager :

Luc Chatel voulait déjà confier l’évaluation des enseignants aux chefs d’établissement. Désormais, le ministre leur donne carte blanche pour les recrutements. Seuls les établissements classés Éclair sont pour l’instant concernés : soit 325 collèges et lycées «  difficiles  ». Serait-ce la fin du système par points ? Seul comptera le profil du candidat dans un marché national où chaque proviseur pourra aller pêcher ses nouvelles recrues ? Le ministre prétend permettre aux jeunes profs d’éviter les postes les plus durs et d’y attirer les plus chevronnés. « Faux ! , proteste Frédérique Rollet, du Snes. On ne résout pas les problèmes des établissements difficiles avec des solutions d’affectation mais en améliorant la formation et les conditions de travail pour stabiliser les équipes. » Poudre aux yeux…

Les échos Éducation
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don