Marché aux profs ?

Luc Chatel voulait déjà confier l’évaluation des enseignants aux chefs d’établissement. Désormais, le ministre leur donne carte blanche pour les recrutements. Seuls les établissements classés Éclair sont pour l’instant concernés : soit 325 collèges et lycées « difficiles ». Serait-ce la fin du système par points ? Seul comptera le profil du candidat dans un marché national où chaque proviseur pourra aller pêcher ses nouvelles recrues ? Le ministre prétend permettre aux jeunes profs d’éviter les postes les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents