Un théâtre assassiné

L’État rompt sa convention avec le Studio de Stains.

Gilles Costaz  • 23 février 2012 abonné·es

Le Studio-Théâtre de Stains, en Seine-Saint-Denis, a appris tout récemment la fin de la convention qui le liait à la Direction régionale des affaires

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 1 minute