Énergie : la précarité s’aggrave

En France, huit millions de personnes ont du mal à payer leurs factures pour s’éclairer et se chauffer. Le médiateur national de l’énergie dénonce des mesures de protection sociale mal adaptées.

Ils ont accumulé une dette de plusieurs centaines d’euros envers leur fournisseur de gaz ou d’électricité. Bien souvent, ils ne pourront jamais payer : quelque 3,8 millions de foyers, totalisant 8 millions de personnes1, sont débordés par une facture d’énergie représentant plus de 10 % de leur budget, un seuil qui signale le risque de « précarité énergétique » . Les plus modestes composent le gros de cette cohorte. Des familles qui baissent drastiquement le chauffage, coupent les radiateurs ou arrêtent de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents