La France au régime sec

La faiblesse des pluies se combine à un niveau déjà bas des nappes phréatiques. Une situation très inquiétante pour les agriculteurs.

Le niveau des nappes souterraines françaises, dans 80 % des cas, est déjà inférieur à la normale. Tel est le diagnostic rendu public par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Une conséquence du déficit de pluies qui affecte le territoire, à l’exception du nord de la France, depuis septembre 2011. Selon les départements, la pluviosité a été inférieure de 50 à 75 % à la normale. L’année 2011, déjà, a été la plus sèche des cinquante dernières années, avec des arrêtés de restriction dans 78…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.