Calanques en eau tiède

Résultat de longs et nombreux marchandages, le nouveau parc national aux portes de Marseille ne s’annonce pas suffisamment exemplaire.

Patrick Piro  • 3 mai 2012 abonné·es

Des paysages sublimes, près de 140 espèces protégées sur terre et en mer, de nombreuses plantes endémiques, une centaine de sites archéologiques : les Calanques, à l’est de Marseille, sont reconnues de longue date comme un patrimoine naturel et culturel de très grande valeur.

Depuis le 18 avril, le parc national des Calanques a placé 160 000 hectares de ce site sous haute

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 3 minutes