Le pari risqué de Mélenchon

La candidature du leader du Front de gauche à Hénin-Beaumont, face à Marine Le Pen, ne manque pas de panache. Mais la bataille s’annonce rude.

Ce sera l’un des chocs les plus observés des élections législatives. Et sans doute le plus médiatisé. La candidature de Jean-Luc Mélenchon dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, sur laquelle Marine Le Pen a pris une option il y a cinq ans, ravit les amateurs de joutes électorales. Elle intrigue au moins autant qu’elle inquiète. Comment la décision de présenter là le porte-parole du Front de gauche a-t-elle été prise ? Pour quel objectif ? Repartir à la bataille dans une circonscription législative,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents