Paraguay : Renversement du président de gauche

Politis  • 28 juin 2012
Partager :

L’ancien « évêque des pauvres », comme on le surnomme au Paraguay, Fernando Lugo, devenu en 2008 le premier président de gauche depuis soixante-deux ans, dans ce pays pauvre qui a connu pendant trente-cinq ans l’effroyable dictature d’Alfredo Stroessner, a été destitué par le Parlement vendredi 22 juin. Son allié de raison, avec qui il avait dû constituer une majorité pour être élu, le Parti libéral, centriste et pro-américain, représentant traditionnellement des grands propriétaires terriens, lui a soudain retiré son appui et a dirigé au Sénat un « procès politique en destitution » expéditif à son encontre.

Il semble que Fernando Lugo, accusé d’avoir « mal rempli ses fonctions » (sic), ait trop montré son soutien au mouvement des paysans « sans terre ». Une semaine plus tôt, des heurts violents ont entraîné la mort de onze d’entre eux et de six policiers. Federico Franco, le dirigeant du Parti libéral qui a succédé à Fernando Lugo, a d’ailleurs refusé de créer une commission d’enquête sur ce massacre… À l’annonce de la destitution du président Lugo, tous les États dirigés par la gauche sud-américaine – Brésil, Argentine, Chili, Bolivie, Équateur, Venezuela, Nicaragua, Cuba – ont protesté contre ce « coup d’État illégitime » et ont tous rappelé leurs ambassadeurs. L’Union européenne a appelé au « respect de la volonté démocratique ». En revanche, les États-Unis et leur plus fidèle allié dans la région, le Panama, se sont contentés de déclarations pour « appeler au calme au Paraguay ».

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »
Résistance • 25 janvier 2023 abonné·es

Birmanie : « Nous gagnerons car nous n’avons pas le choix »

Deux ans après le coup d’État militaire, le mouvement de résistance pro-démocratie ne fléchit pas. Cependant, l’issue de sa lutte dépend du renforcement des soutiens extérieurs, jusque-là timides.
Par Patrick Piro
« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »
Entretien • 4 janvier 2023 abonné·es

« La France n’a pas accompagné la démocratisation de l’Afrique de l’Ouest »

Le chercheur béninois Francis Laloupo étudie depuis longtemps les enjeux géopolitiques de l’Afrique et les conflits qui y émergent, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Cette région connaît aujourd’hui des soubresauts qui contrecarrent ses avancées vers la démocratie. L’ex-colonisateur français en porte une responsabilité non négligeable, estime le chercheur.
Par Patrick Piro
Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni
Monde • 14 décembre 2022 abonné·es

Droits des femmes et LGBT+ : la menace Meloni

Depuis l’élection du gouvernement d’extrême droite en Italie, les mouvements pro-vie et anti-genre prennent de l’ampleur et s’emploient à infléchir la législation dans le sens de leurs combats.
Par Irene Fodaro
De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens
Répression • 9 décembre 2022 abonné·es

De la Syrie à l’Irak, les Kurdes sous les feux croisés turcs et iraniens

Accusés de tous les maux par Ankara et par Téhéran, les partis d’opposition et les groupes rebelles kurdes vivent des heures très difficiles en Irak et en Syrie. Si la « communauté internationale » ne cache pas sa préoccupation, personne ne semble en mesure de mettre fin à un cycle devenu infernal. Décryptage.
Par Laurent Perpigna Iban