Quel avenir pour RFI ?

Le sort de la station, qui refuse toujours la fusion avec AEF, est suspendu à un moratoire jusqu’au 5 juillet. Interview de Catherine Rolland, déléguée SNJ-CGT.

Imposée par Nicolas Sarkozy, la fusion de Radio France International avec l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF), contre l’avis des salariés, et qui a provoqué plusieurs semaines de grève cet hiver, demeure le dossier le plus délicat du gouvernement dans le domaine des médias. Entretien avec Catherine Rolland, déléguée SNJ-CGT. Durant sa campagne, François Hollande s’est prononcé contre la fusion. Quelle est la situation actuelle ? Catherine Rolland : Un moratoire a été décrété jusqu’au 5 juillet, avec…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents