Robert Fisk : « Bachar Al-Assad a encore des soutiens »

Grand spécialiste du Proche-Orient, le journaliste britannique Robert Fisk propose ici une analyse détonante de la crise syrienne.

Installé depuis de nombreuses années à Beyrouth, le correspondant de The Independant, Robert Fisk, est l’un des meilleurs spécialistes de cette région. Nous avons extrait ces quelques réflexions d’un entretien qu’il a accordé le 31 mai au journaliste Tony Jones, de la télévision australienne (Australian Broadcasting Corporation). C’était au lendemain du massacre de Houla. Le rapport de force en Syrie « Je pense que le parti Baas de Bachar al-Assad et de son père est encore profondément implanté, et je ne…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents