Un ailier gauche nommé Pier Paolo Pasolini

Les Terrains , des écrits sur le sport par le poète et réalisateur italien.

Le lendemain de son assassinat, le 1er novembre 1975, sur une plage d’Ostie, Pier Paolo Pasolini devait jouer un match de football au stade de la Favorita, à Palerme, au poste d’ailier gauche, dans l’équipe des gens du spectacle qui, à l’initiative de la Roma Actors Organisation, rencontrait, à l’occasion de tournées, une formation faite de vieilles gloires du foot. Pasolini devait jouer notamment aux côtés de Raf Vallone, Fabio Testi, Ninetto Davoli. Selon ce dernier, Pasolini était surnommé Stukas, « à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents