Un front indigène à Rio

Bien organisés, les Indiens du Brésil réclament le respect de leurs droits
à la terre et l’arrêt de la construction du barrage de Belo Monte.

Patrick Piro  • 28 juin 2012 abonné·es

Les communautés indigènes ont imprimé une forte marque colorée à Rio. Elles annonçaient près de 1 500 des leurs, venus pour défendre leurs intérêts auprès de la conférence officielle Rio+20 et participer au

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes