Un prêche contre le désert médical

Le Conseil de l’ordre des médecins relance la réflexion sur les moyens de lutte contre les déserts médicaux.

L’idée d’imposer aux jeunes médecins le lieu de leur installation court depuis 2009 au ministère de la Santé. À l’époque, les alinéas de la loi Bachelot prévus à cet effet avaient été supprimés sous la pression des syndicats. La semaine dernière, le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) ranime l’idée d’obliger les nouveaux diplômés à rester cinq années dans la région où ils ont effectué leur 3e cycle. Une mesure coercitive qui permettrait de lutter contre les déserts médicaux. L’organisation, qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.