Zemmour défait en appel face au rappeur Youssoupha

Youssoupha avait été condamné à 800 euros d’amende avec sursis pour injure publique envers le chroniqueur.

Le rappeur Youssoupha, condamné pour injure publique en première instance, a été blanchi par la cour d’appel de Paris, jeudi 28 juin. Le tribunal a estimé que ses propos, tenus en 2009 dans le titre À force de le dire , « n'excédaient pas les limites admissibles en matière de liberté d'expression artistique » . Les paroles incriminées : « À force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit que c'est nous, je…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents