De l’or dangereux

Des milliers de chercheurs d’or illégaux détruisent la forêt guyanaise.

Depuis quelques années, le nombre des chercheurs d’or illégaux opérant dans la forêt guyanaise a augmenté, proportionnellement au prix de l’or, qui a doublé et dépasse 40 euros le gramme. Les responsables de la gendarmerie admettent qu’il est pratiquement impossible de chiffrer le nombre de ces clandestins qui viennent du Surinam et du Brésil. Selon les sources, ils seraient entre 10 000 et 30 000 orpailleurs qui mettent en coupe réglée un territoire couvrant plusieurs millions d’hectares. L’affrontement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents