Festival d'Avignon : La beauté du risque

Le festival d’Avignon promet encore cette année d’innombrables spectacles et une grande exigence.

Souvent critiqués, les directeurs actuels du Festival d’Avignon, qui restent en place jusqu’en 2013 et laisseront la maison à Olivier Py en 2014, ont le mérite de ne pas faire de concession au vedettariat. À part la présence de Ludivine Sagnier dans un des spectacles et celle de Juliette Binoche un soir lors d’une lecture, pas un nom people à se mettre sous la dent ! C’est sans doute une bonne chose, sauf à considérer une brochure trop austère et donc une manifestation difficile à décrypter pour le public…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents